L'équipe

Conseil d’administration

Asmaa Ibnouzahir, présidente fondatrice et directrice générale

Asmaa Ibnouzahir détient un baccalauréat en kinésiologie de McGill, une maîtrise en nutrition internationale de l’Université de Montréal et une maîtrise en études féministes de l’Université de York.

Entre 2005 et 2012, elle a travaillé dans l’urgence humanitaire dans près de 15 pays à travers l’Afrique et l’Asie. Parallèlement à son cheminement professionnel, Asmaa intervient depuis 2006 comme conférencière pour les droits humains, en particulier, les droits des femmes et des minorités religieuses au Québec, ainsi que les questions liées à l’immigration, à la laïcité, et au statut des femmes en Islam.

En 2015, elle a publié son livre Chroniques d’une musulmane indignée, paru chez Fides.  Asmaa est aussi membre du conseil d’administration de la Maison Parent-Roback. En 2017, elle a conçu le cours Féminismes et Islam qu’elle enseigne depuis à l’Institut de recherches et d’études féministes de l’UQAM, et a fondé l’Institut F dont elle est toujours présidente et directrice générale.

Halimatou Bah, administratrice

Halimatou Bah détient un baccalauréat en sciences politiques de l’Université du Québec à Montréal, une maîtrise en administration publique ainsi qu’un certificat en évaluation de programme de l’École nationale d’administration publique (l’ENAP).

Activiste et profondément concernée par les problématiques environnementales et de justice sociale, elle s’implique depuis six ans dans différentes sphères de la société québécoise afin de défendre les causes qui lui tiennent à coeur, notamment l’épanouissement et le rayonnement des femmes musulmanes du Québec.

Aujourd’hui, cheffe adjointe du Parti Vert du Québec, Halimatou continue à mener son combat en faveur de l’environnement et de l’écosocialisme. Féministe et engagée, elle lutte vigoureusement contre les injustices et les violences faites aux femmes, particulièrement la violence conjugale.

Sarah Elgazzar, administratrice

Diplômée de l’Université McGill, Sarah Elgazzar détient un baccalauréat en sciences avec double majeure en psychologie et études du Moyen-Orient, se spécialisant respectivement en neuropsychologie et en études islamiques.

Professionnelle en politique et en communication, elle est actuellement conseillère à Research for Impact à Singapour. Auparavant, chargée de cours au Cambridge Muslim College (CMC) au Royaume-Uni, elle y a développé et dispensé des cours dans des domaines tels que le développement communautaire et la communication stratégique. Elle a également été porte-parole nationale et directrice régionale des communications pour le Conseil national des musulmans canadiens à Montréal, où elle a dirigé des campagnes de communication publique et a conseillé des comités parlementaires.  Elle a reçu la Scarlet Key pour son excellence en leadership et ses contributions parascolaires, y compris pour la cofondation du premier centre pour femmes musulmanes à Montréal.

Chahinez Mostefa, administratrice

Chahinez Mostefa est titulaire d’un DESS en développement organisationnel de HEC Montréal, et d’une maitrise en gestion de HEC Alger. Actuellement, elle occupe le poste de conseillère en gestion du changement à CIMA+. Elle compte à son actif une dizaine d’années d’expérience alliant consultation en développement organisationnel et enseignement à l’université.

Fascinée par le potentiel humain, elle a toujours été convaincue que le rôle du manager était de mettre en place un environnement propice à l’épanouissement des employés pour les accompagner à atteindre leur plein potentiel. Dynamique, créative et persévérante, elle a travaillé sur différents mandats liés au développement organisationnel, notamment la transformation numérique, le diagnostic stratégique et le climat de travail.

Chahinez est impliquée dans la communauté, à travers une participation active dans deux conseils d’administration notamment celui de la Maison de la famille de Saint Léonard et l’Institut F.

losange_doré

Employées

Myriam Jean, chargée de projet et coordinatrice

Myriam Jean détient un doctorat en biologie de l’INRS-l’Institut Armand-Frappier. Elle a effectué son postdoctorat et est devenue associée de recherche au département de génie biomédical à l’École polytechnique de Montréal avant de travailler pour différentes CRO.

La Dre Jean a contribué à la recherche et au développement dans le domaine biomédical et pharmaceutique et possède une grande expérience dans la gestion et la direction de projets, la formation et la gestion des ressources humaines ainsi que la recherche et la demande de financement. 

En tant que femme dans un domaine majoritairement masculin, membre de “Women In Bio” et de la Fédération des femmes du Québec, Myriam Jean s’intéresse aux problèmes associés aux stéréotypes sexuels, au sexisme, à l’intersectionnalité ainsi qu’à la place des femmes en science et à l’empowerment de celles-ci.

JSaulnier

Johanne Saulnier, directrice de la philanthropie et chargée de projet

Johanne Saulnier détient un baccalauréat en Administration des affaires de l’Université du Québec à Montréal et elle poursuit actuellement des études de 2e cycle en gestion stratégique de projets à l’Université Laval. 

Elle cumule près de dix années d’expérience dans le milieu de la philanthropie. Elle a notamment été coordonnatrice pour la Fondation Madeli-Aide pour l’éducation, un organisme dont la mission est de promouvoir les études auprès des jeunes des Îles de la Madeleine. 

Gestionnaire efficace et possédant un leadership naturel, Johanne a développé une expertise dans l’organisation d’activités-bénéfice d’envergure et la mobilisation d’équipes vers un objectif commun. Organisée, rigoureuse, et possédant un excellent sens de l’humour, elle connait la réalité des communautés musulmanes du Québec et a à coeur le développement d’une société juste et plus égalitaire. 

Amélie Venne, chargée de projet

Amélie Venne détient un baccalauréat en Communications – Relations Humaines (Psychosociologie des communications) de l’Université du Québec à Montréal et une AEC en Intervention interculturelle du Programme Coopérant Volontaire du Cégep de Rivière-du-Loup. Elle poursuit actuellement des études de 2e cycle en Communication appliquée à l’Université de Sherbrooke.

Impliquée depuis 15 ans dans les domaines des relations interculturelles et de la solidarité internationale, Amélie a travaillé en formation et en communication au sein d’ONG et dans le milieu collégial. Son parcours au Québec et à l’international l’ont amené à accompagner le développement de groupes et à mettre en pratique des approches adaptées de communication et d’animation en contexte de pluralité ethnique et culturelle. Elle s’intéresse particulièrement aux enjeux de justice sociale, ici et dans le monde, et à la manière d’y sensibiliser le public.

 

losange_doré

Bénévoles

L’Institut F a le privilège de compter dans l’équipe un noyau de bénévoles engagées depuis la première année de l’organisme. De nouvelles bénévoles s’impliquent également de façon régulière ou ponctuelle et permettent, grâce à leur temps et à leur expertise, la réalisation des activités de l’Institut F. Nous tenons à remercier toutes ces femmes qui, par leur générosité, leur engagement et leur bonne humeur, contribuent à la réussite en équipe. MERCI !

Vous aimeriez être bénévole à l’Institut F ? Joignez-vous à l’équipe !