Focus: musulmanes aux parcours STIMulants

Focus: musulmanes aux parcours STIMulants est un souper-discussion avec 4 femmes inspirantes, travaillant dans le milieu des sciences, technologies, ingénierie et mathématiques.

Venez rencontrer Seynabou Gueye Ndiaye, Sheema Khan, Kathy Malas et Neila Meghani (bios ci-dessous) et en apprendre sur leurs parcours respectifs.

Quelles étaient leurs aspirations lorsqu’elles étaient enfants ? Quels sont les obstacles qu’elles ont vécus en tant que femme et musulmane dans le milieu ? Comment ont-elles réussi à conjuguer carrière scientifique, recherche universitaire et implication sociale ?

Jeudi 29 septembre 2022, de 17h à 20h

Maison Parent-Roback, 469, rue Jean-Talon O, Montréal

Les panélistes

Seynabou Gueye Ndiaye est une ingénieure de logiciel fortement engagée à faire progresser les meilleures pratiques pour une plus grande équité et inclusion dans les domaines des STIM. Récemment diplômée de la Gina Cody School of Engineering & Computer Science, Seynabou s’est impliquée dans plusieurs startups axées sur la durabilité, l’investissement responsable et le bien-être mental. Elle travaille actuellement pour Sama, une B-Corp qui fournit des données d’entraînement et de validation pour l’apprentissage automatique.

Sheema Khan détient un doctorat en Chimie physique de l’Université de Harvard, un post-doctorat en génie chimique du MIT ainsi qu’un autre post-doctorat en chimie physique de l’Université McGill. Elle a travaillé 5 ans en tant que scientifique en recherche et développement dans une entreprise de livraison de médicaments à Montréal et est reconnue comme inventrice pour une douzaine de brevets.

Mme Khan a récemment terminé un mandat de 6 ans en tant que membre du conseil d’administration de l’Association canadienne pour les Nations Unies et est actuellement membre du conseil d’administration du Harvard Club d’Ottawa. Depuis 2002, elle est chroniqueuse mensuelle pour le Globe and Mail, le journal national du Canada. Enfin, elle est aussi l’auteur du livre « Of Hockey and Hijab: Reflections of a Canadian Muslim Woman».

Kathy Malas est adjointe au président-directeur général et responsable du Pôle d’innovation, d’intelligence artificielle et du bureau de projet en santé du Centre hospitalier de l’Université de Montréal (CHUM), Kathy Malas est une gestionnaire dévouée qui favorise l’intégration des soins, de l’enseignement, de la recherche et de la gestion de l’innovation, incluant l’Intelligence Artificielle, en partenariat avec les patients citoyens et les employés. Elle encourage également l’innovation ouverte avec des partenaires de tout horizon pour mieux répondre aux besoins des patients et de leurs familles en matière de santé.

Diplômée d’une maîtrise en orthophonie de l’Université de Montréal et d’un certificat d’études supérieures en gestion de la santé de l’Université McGill, Mme Malas met en œuvre une stratégie d’innovation et d’Intelligence Artificielle, est chercheuse professionnelle dans des projets de recherche en gestion de l’innovation en santé et elle est professeure associée à HEC Montréal.

Neila Mezghani détient un doctorat de l’INRS – centre Énergie matériaux et télécommunications de Montréal. Elle est professeure titulaire à l’université TELUQ et chercheuse au Centre de recherche du Centre hospitalier de l’université de Montréal (CR-CHUM).

Mme Mezghani est titulaire de la chaire de recherche du Canada en analyse de données biomédicales. Elle est l’auteure de 2 brevets et d’environ 200 articles publiés dans des revues scientifiques et des conférences internationales renommées. Ses activités de recherche portent essentiellement sur l’élaboration d’outils basés sur des méthodes d’intelligence artificielle pour le développement de système d’aide à la décision dans les domaines de la santé et de la santé mobile.

En partenariat avec :